Sacré-Coeur: Affrontements entre khalifistes et forces de l’ordre

0
23

Les soutiens de Khalifa Sall sont montés au créneau, quelques heures après la disqualification provisoire de leur leur par les juges du Conseil constitutionnel. Depuis 19 heures, des jeunes du parti socialiste des valeurs sont en train de manifester en brûlant des pneus sur les deux voies de Sacré-Coeur, à hauteur de leur siège. Mais, ils sont vite rejoints par les forces de l’ordre qui, depuis la publication de la liste provisoire, avaient quadrillé la zone. Ces policiers font usage des grenades lacrymogènes pour disperser la foule armée aussi de pierres. Le face-à-face entre ces deux parties n’est pas cependant sans incidence sur la circulation qui est actuellement complètement bloquée.

2 arrestations du côté des khalifistes

De plus, deux khalifistes ont été arrêtés à hauteur du rond-point JVC.  On apprend également que les jeunes du Pds sont entrés dans la danse. Des manifestations notées sur la Voie de dégagement du Nord (Vdn).

Par ailleurs, le siège de Khalifa Sall est fermé. Là où, les policiers parviennent à faire disperser la foule. 5 fourgonnettes de la police et le camion anti-émeute sont  sur les lieux. Les militants se sont enfermés dans la permanence, les policiers, armés jusqu’aux dents, les attendent. Il risque d’avoir de nouvelles arrestations.

« Nous dénonçons l’’attitude irresponsable des policiers qui n’ont pas hésité à lancer des grenades lacrymogènes dans le siège de Khalifa Sall », fustige Amsatou, membre du mouvement ‘’And dolel Khalifa Sal’’. Selon elle, il y a une dizaine de manifestants qui sont présentement à l’intérieur de la permanence. « Les forces de l’ordre nous ont gazés, alors qu’on a le droit de manifester parce que notre leader est injustement recalé avant être injustement emprisonné », ajoute-t-elle.

LEAVE A REPLY