LE SERMON DE SERIGNE MOUNTAKHA : « Un pays ne se construira jamais à partir du jeu et autres mondanités…Vous qui dirigez ou qui aspirez à diriger… « 

0
10

Pour sa déclaration lors de la cérémonie officielle de ce Grand Magal, Serigne Mountakha Mbacké, dont le discours a été transmis à l’assistance par Serigne Bassirou Mbacké Abdou, a préféré inviter les uns et des autres à des comportements réfléchis, validés par les enseignements de l’islam. En cela, il recommande à tout le monde de veiller au respect strict des préceptes de l’islam et ne jamais heurter les croyances du prochain.  » Nous avons l’obligation d’œuvrer pour protéger notre religion. Nous avons l’obligation de ne jamais outrepasser les recommandations divines et de veiller à sacrifier à l’ensemble des obligations attachées à nos personnes… Que chacun croit en ce qu’il croit et qu’il se garde de  brocarder l’autre dans sa foi. Les ennemis de l’islam ne réussiront jamais dans leurs entreprises de sabotage si nous restons unis. Restons droit pour pouvoir montrer  le chemin de la droiture.  »

La Patriarche de Darou Miname de s’adresser à la classe politique les invitant à s’abstenir de conférer aux  futilités une place de choix dans la conduite des affaires de ce pays et de privilégier l’éducation, seul gage d’un succès.  » Vous qui dirigez ou qui aspirez à diriger le pays, abstenez vous de faire dans la division et la distorsion.(…) Un pays ne se construira jamais à partir de mondanités et autres comportements indécents et répréhensibles aux yeux de l’islam  ».

Partant de cela, il fera un large exposé sur Serigne Touba et ses convictions qui l’ont conduit à travailler pour Dieu jusqu’à obtenir sa gloire et ses trophées…

LEAVE A REPLY