PRESIDENTIELLES 2019: Le Pit choisit de soutenir le Président Macky Sall

0
23

Le Comité central du Parti de l’indépendance et du travail a décidé de faire du Président Macky Sall son candidat. Face à la presse, le ministre du Travail, Samba Sy, par ailleurs secrétaire général du Pit, est revenu sur les raisons d’un tel choix. Cependant, Samba Sy et ses amis ne veulent pas trop s’intéresser à la campagne de parrainage, en donnant des chiffres à atteindre.

Malgré son soutien au Président Macky Sall, le Pit ne compte pas trop s’attarder sur la campagne de parrainage. Le Pit était hier face à la presse, pour informer le public de sa décision d’accompagner et soutenir le Président Macky Sall aux prochaines élections présidentielles. Interrogé sur le nombre de signatures que le Pit compte apporter à leur candidat, le secrétaire général d’affirmer que leur objectif était loin d’être juste des collectionneurs de signatures. «Nous ne sommes en compétition avec aucun mouvement ou parti. Ce n’est ni de notre philosophie encore moins de notre conception de fixer des chiffres à atteindre pour après exhiber ses prouesses comme un trophée de guerre. Ce n’est pas la philosophie du Pit», laisse-t-il entendre.
Le ministre du Travail Samba Sy est revenu sur leurs motivations. Pour le secrétaire général, ce choix ne se fait pas seulement par souci de cohérence. «Le Pit l’a fait avec la volonté assumée de continuer à réduire la fracture sociale, et par des politiques publiques pertinentes, assoir l’équité territoriale», explique-t-il
Avant de poursuivre : «le Pit le fait pour maintenir la cohésion sociale, la stabilité politique, la paix civile au Sénégal». Autant d’atouts, d’après Samba Sy, qui pourraient continuer à engranger mais aussi amplifier «les incontestables performances économiques et réalisations sociales à l’actif de Benno Bokk Yakaar».
Pour le ministre du Travail, ce soutien au Président Macky Sall aiderait à faire triompher les objectifs de justice sociale. «Pour le Pit, il s’agit d’aider pour plus de progrès partagé, de paix sociale, de paix civile, mais aussi de contrer sans concession les égoïsmes, étroitesses et autres plans de carrière afin de cheminer résolument pour plus d’indépendance nationale».
Interrogé sur le long silence du Pit, Samba Sy de battre en brèche cet argument. «Nous sommes dans un pays où il faut faire du bruit pour exister. Nous n’agissons pas de la même manière. Le Président n’a pas choisi quelqu’un dans les rangs du Pit pour en faire un ministre, juste pour ses beaux yeux», laisse-t-il entendre.
Avant d’attaquer : «seuls ceux qui ne connaissent pas grand-chose de la politique, qui ignorent totalement l’actualité politique sénégalaise, affirment que le Pit n’existe pas».

LEAVE A REPLY