NOMMINATION DE BRUNO DIATTA AU RANG DE MINISTRE: Macky Sall rectifie Wade avec des preuves

0
44

C’est à croire que Macky Sall ne veut rien concéder à Me Wade. Sinon, il n’aurait pas besoin de préciser, avec force détails, que c’est lui qui a fait de Bruno Diatta un ministre, quelques jours seulement après que son prédécesseur a soutenu le contraire. Non seulement Macky Sall a brandi un décret pour prouver que c’est bien lui qui a élevé l’ex-chef du Protocole du palais au rang de ministre, mais il a dit que c’est lui qui a décidé de le maintenir, s’inscrivant de manière voilée à l’affirmation de Wade selon laquelle c’est lui qui a recommandé à Macky Sall de continuer à travailler avec Bruno Diatta. 

Dans sa lettre-hommage à Bruno Diatta qui a été son chef de protocole pendant 12 ans, Me Wade a souligné qu’il avait élevé le défunt au rang de ministre. «Un jour, regardant cet homme qui travaillait plus que tout le monde, j’ai pensé améliorer sa condition en le nommant ministre chef du Protocole d’Etat de la Présidence de la République, il a souri et a décliné poliment : M. le Président, vous savez, ‘’je ne suis pas comme ça, je ne tiens pas aux titres.  Pour moi, ce n’était pas seulement une question de titre mais un moyen de rémunérer plus équitablement l’immense travail qu’il accomplissait.  Je l’ai quand même hissé au-dessus de ‘’simple ambassadeur’’ en lui adjoignant le titre de ministre», a écrit l’ancien chef de l’Etat, sans donner de références pour confirmer ses écrits.
Une affirmation de Me Abdoulaye Wade que son successeur Macky Sall a tenu subtilement à démentir. Dans son oraison funèbre d’hier, à l’occasion de l’adieu de la nation à Bruno Diatta, le Président Macky Sall a clairement dit que c’est lui qui a élevé le défunt chef de protocole de la Présidence de la République au rang de ministre. Et c’est sans doute fait à dessein, si l’on voit comment le chef de l’Etat est allé dans les détails, pour prouver que c’est bien lui qui a fait de l’ancien chef du Protocole de la Présidence un ministre. «J’ai vu de près comment, dans une symphonie sans fausse note, il a organisé en seulement une dizaine de jours, ma cérémonie d’investiture et la fête de l’indépendance de notre pays. C’est donc tout naturellement que je l’ai maintenu dans ses fonctions en l’élevant au rang de ministre, par décret 2012-435 du 10 avril 2012 (Ndlr : journal officiel n°6656 du mardi 10 avril 2012). J’ai ainsi voulu reconnaitre les qualités personnelles de Bruno Diatta et ses mérites professionnels au service de l’Etat», a déclaré Macky Sall. Qui n’aurait sans doute pas besoin de prendre un autre décret pour donner au chef du Protocole de la Présidence un rang de ministre si c’était déjà le cas.
En outre, la précision de Macky Sall jure d’avec les propos de Wade, selon lesquels c’est lui qui a recommandé à son successeur de garder Bruno, comme son prédécesseur Abdou Diouf le lui avait recommandé.
Qui croire ? En tout cas, la version de Macky Sall a le mérite de proposer une preuve concrète, le décret de nomination, alors qu’on ne voit nulle part un décret de Wade nommant Bruno Diatta ministre. Même si son ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye confirme ses propos. «Le Président Abdoulaye Wade l’avait nommé ministre-conseiller en charge du Protocole d’État pour pouvoir le maintenir en fonction (Il avait atteint l’âge de la retraite). Et c’est parce qu’il est utile et quelque part indispensable au déroulement du protocole d’État», a déclaré dans la presse l’ancien Premier ministre. Auparavant, le Directeur général de la Rts, Racine Talla, avait soutenu que c’est sous Macky Sall que Bruno a été nommé ministre.

LEAVE A REPLY