FATICK : Revue annuelle régionale du plan national de développement sanitaire

0
63
Consultation au poste de santé de Toucar. cf. fiche d'actualité scientifique n°260.

 

Une évaluation exhaustive de la situation sanitaire dans la région de Fatick a été faite ce lundi n26 février 2018. Une analyse des performances qui a permis de sortir des résultats satisfaisants et souligner quelques contraintes ou difficultés.

Le taux de dépistage de la tuberculose reste encore faible au niveau de la région Dans les zones chaudes de paludisme, Passy enregistre un taux plus élevés que celui l’année passée.

Le taux d’abandons a la planification familiale est toujours élevé. Le besoin en spécialistes pour l’hôpital régional mais également le renforcement en sages- femmes et infirmiers au niveau de la région ont été soulignés.

En terme de structures sanitaires, la région ne compte qu’un hôpital qui est celui de Fatick et huit centres de santé, dans les 8 districts, excepté Foundiougne qui a deux postes de santé don un en zone insulaire au niveau des l’île de Niodior. La région compte 100 postes de santé et 192 cases fonctionnelles.

Le besoin d’un seconde centre de santé au niveau du district de Fatick et de nouveaux districts à Diakhao, Sokone, Karang et un poste de santé à Fimela a été émis.

En outre, pour les ambitions de cette année, la région médicale compte mettre en œuvre cette année, une stratégie active de recensement et de suivi des femmes enceintes, des enfants à vacciner a travers une initiative appelée « tableau lumière ».

Diène FAYE

LEAVE A REPLY