ME SEYDOU DIAGNE AVOCAT DE KHALIFA SALL: «Le procureur est assis sur des dossiers de plus de 120 milliards de réclamations des Sénégalais et ne fait rien»

0
64

Me Seydou Diagne, un des avocats de Khalifa Sall s’en est pris au procureur de la République. Lors de sa plaidoirie, le brillant avocat a dit haut et fort que «le procureur est assis sur des dossiers de plus de 120 milliards et ne fait rien». Au même moment, soutenant que tous les délits qui sont reprochés à leur client ne sont pas établis, Mes Ndèye Fatou Touré, Demba Ciré Bathily et Mbaye Sène ont demandé au tribunal de le renvoyer des fins de la poursuite sans peines, ni dépens. Pour sa part, Me Khoureichi Ba a refusé de plaider du fait de la prise de parole limitée.

Première à prendre la parole hier, Me Ndèye Fatou Touré a soutenu que son client est victime d’une orchestration, d’une machination. Car, dit-elle, aucune de ces infractions pour lesquelles Khalifa Sall comparaît n’est établie. Aussi, elle a demandé de renvoyer Khalifa Sall des fins de la poursuite et de débouter l’Etat du Sénégal de toutes ses demandes. Pour sa part, Me Seydou Diagne, convaincu de l’innocence de son client, a préféré poser un débat scientifique devant le tribunal. Me Diagne est revenu sur le non respect du règlement 5 de l’Uemoa qui exige la présence d’un avocat pour toute personne interpelée. Dans le Code de procédure pénale, dit-il, il n’y a pas de suspect. Et durant ses 20 ans de carrière, il n’a jamais vu dans un procès-verbal un suspect. «Les suspects, c’est dans les séries américaines», raille-t-il. Avant d’enseigner : «on parle de mis en cause». Et une personne mise en cause, plaide-t-il, a droit à un avocat.
Pour les délits reprochés aux prévenus, Me Diagne s’étonne que le procureur demande la relaxe des percepteurs et la condamnation des autres prévenus pour détournement. «Alors que, pour cette infraction, aucune enquête de patrimoine n’a été faite», déplore-t-il. Pour l’accusation de blanchiment d’argent, Seydou Diagne indique qu’elle n’est pas sérieuse. Ce qui lui fait dire que ce procès est politique.

Seydou Diagne : «le procureur-avocat de la société et les 120 milliards» 

Dans la même veine, Seydou Diagne rappelle au procureur de la République qu’il a vraiment certains dossiers pour lesquels il a à prouver qu’il est là pour la société, mais pas à en avoir à Khalifa Sall. Il a cité l’affaire de Carmelho Sagna avec la Société africaine de raffinage (SAR), celui de Ndongo Diaw avec l’Artp, Bara Sady avec le Port pour 40 milliards, Thierno Ousmane Sy avec 10 milliards. Des dossiers qui font un total de 120 milliards délaissés pour poursuivre Khalifa Sall. L’avocat de cracher : «on a une justice électorale, qui sert à invalider les candidatures».

Me Mbaye Sène: «ils n’ont pas pu l’éliminer sur le terrain politique, ils ont appelé la justice à la rescousse»

Prenant la parole, Me Demba Ciré Bathily est revenu sur le caractère politique, même si «ça dérange de le dire». Ramenant les faits dans leur contexte, Me Mbaye Sène a déclaré qu’en 2012, Khalifa Sall et ses militants se sont battus et ont remporté la Présidentielle avec Macky Sall, en soutenant ce dernier. Et au moment où il a décidé de brandir sa candidature, avec ceux qui le soutenaient, c’est là que les problèmes ont commencé. Et de poursuivre qu’en ne pouvant pas l’éliminer sur le terrain politique, ils ont appelé la justice à la rescousse en assignant l’Ige pour une mission en 2016, en le poursuivant pour ses diverses infractions. Et aujourd’hui, il est trainé dans la boue. Me Sène d’estimer qu’il y a aussi les incohérences dans ce dossier.

Me Khoureichi Ba refuse de plaider

Pour sa part, Me Khoureichi Ba a refusé de plaide pas dans ce dossier où on lui limitait le temps de parole. Pour le conseil du maire de Dakar, il connait des choses dans ce dossier dont il pourrait parler jusqu’à lundi et que dans ces conditions, il ne peut pas plaider. Et sur cela, il a demandé au tribunal de laisser les gens plaider, car ils ont des choses à dire. Après qu’il a terminé, le juge Lamotte lui a rétorqué que vraiment, il était désolé de le voir dans cet état qu’il ne lui a pas souhaité. Sur ce, il a pensé que peut-être lors des répliques Me Ba plaidera.

LEAVE A REPLY