Mauritanie-Sénégal: Les dessous d’un entretien téléphonique Macky Sall- Ould Abdel Aziz

0
51

La froideur des câbles diplomatiques entre Nouakchott et Dakar est remise au turbo. Les échanges téléphoniques entre le Président Macky SALL et l’homme fort de Nouakchott d’une demi-heure ont permis de dissiper les petits nuages. De supposées écoutes téléphoniques captées par des pylônes de services secrets déployés dans la zone du Sahel entre le Chef de l’état Macky SALL et le lobbyiste mauritanien, ex conseiller de Blaise Compaoré avaient offusqué Mohamed Ould Abdel Aziz. Les deux chefs d’état se sont longuement entretenus sur les soubresauts géopolitiques du moment avant de se quitter sur des procédés de politesse de présentation de meilleurs vœux. Exclusif

 

Mohamed Ould Abdel Aziz et Macky SALL se sont parlé. Selon des informations autorisées parvenues à Confidentiel Afrique, cet entretien  téléphonique entre les deux Chefs d’état voisins immédiats, d’une demi- heure, a permis de dissiper de petits nuages et de renouer le fil sur l’axe Dakar- Nouakchott. De source bien informée, c’est le Président Macky SALL qui a décidé de faire les premiers pas en câblant son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz. Il l’a fait avec grandeur et respect pour un ainé et voisin stratégique.

Confidentiel Afrique a appris de sources autorisées, que la supposée affaire d’écoute téléphonique, jusque là non authentifiée par des sources diplomatiques, entre le mauritanien Moustapha Limam Chafi, un des proches du Président déchu Blaise Compaoré et le Chef de l’état Macky SALL et dans laquelle était évoquée la thèse d’un rapt planifié du mauritanien à Dakar, par les services secrets mauritaniens, avait beaucoup agacé et offusqué l’homme fort de Nouakchott.

D’ailleurs nos sources évoquent même que ce supposé enregistrement sonore entre Macky SALL et l’opposant Moustapha Chafi aurait atterri sur la table du Président Ould Abdel Aziz. Cette écoute téléphonique avait été captée par les pylônes des services secrets extérieurs qui surveillent la zone du Sahel.

Mais, certains conseillers du Chef de l’état mauritanien ont murmuré dans l’oreille d’Ould Abdel Aziz en indiquant que cet enregistrement sonore n’était qu’un pur montage pour le mettre en mal avec son homologue sénégalais Macky SALL. Dans une édition précédente, Confidentiel Afrique écrivait : Qui veut la tête de Moustapha Limam Chafi ?. Ce dernier avait soutenu octobre 2017, qu’il faisait l’objet d’acharnement et de filature de la part des services secrets de Nouakchott.

À priori, cet entretien téléphonique entre les deux voisins a beaucoup aplani le climat de froideur sur l’axe Dakar- Nouakchott. Une source autorisée nous a révélé que l’affaire Chafi n’a pas du tout été évoquée au cours de ce coup de fil. Les deux Présidents ont échangé sur les soubresauts géopolitiques du moment et se sont souhaités mutuellement les meilleurs vœux d’une rare civilité, une marque d’amitié et de confiance. Un entretien au bout du fil qui rétablit les ponts à seulement une semaine du prochain Sommet de l’Union africaine qui va se tenir à Addis- Abeba (République fédérale d’Éthiopie ).

Confidentiel Afrique

LEAVE A REPLY