MIMI TOURÉ À TOUBA – « Opposition et pouvoir ne sont pas obligés d’être d’accord sur tout… Trump? C’est juste scandaleux! … Un large consensus sur la Casamance »

0
51
Madame Aminata Touré, comme l’essentiel des personnalités de l’État, a effectué mardi après-midi,  le déplacement sur Touba pour présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. Occasion saisie pour rendre un vibrant hommage, dit-elle, à  »  l’illustre disparu  ». L’ancien Premier ministre dira avoir aussi saisi l’opportunité pour présenter ses respects au nouveau Khalife et prier pour lui .  »C’est un déplacement d’une citoyenne simple. De nombreux compatriotes avant moi sont venus. Je n’étais pas là », précisera la responsable politique.

Évoquant les appels récurrents que le chef religieux a toujours lancé à l’endroit des hommes politiques, Aminata Touré souhaitera une application stricte de ses recommandations post-mortem, avant de se féliciter du sentiment quasi unanime voué à Serigne Mountakha Mbacké. Il est connu pour ses appels constants à la paix et à la retenue. C’est lui-même un homme de paix et j’espère que tous les acteurs politiques vont écouter cet appel, parce que cela va dans le sens des intérêts du Sénégal que l’on puisse à chaque occasion dialoguer. Nous ne sommes pas obligés d’être d’accord sur tout. Il y aura toujours dans un pays une opposition et une majorité, mais on peut produire un discours constructeur autour des intérêts du pays. Il y a beaucoup de choses que nous avons en commun : la paix, la sécurité, la stabilité, le fonctionnement de la démocratie… Pour ça, on doit pouvoir s’asseoir et avoir de forts consensus.  »

Interpellée sur la tuerie de Boffa, Mimi Touré ne manquera pas de faire part de toute son amertume et d’inviter à un dialogue large et soutenu.  » C’est l’occasion de regretter ce qui est passé en Casamance. Il doit y avoir un large consensus autour de la question pour que la paix revienne dans les meilleurs délais et que justement la violence et l’insécurité disparaissent à jamais de cette région qui est partie intégrante de notre pays.  »

Concernant la sortie maladroite de Donald Trump contre Haïti et l’Afrique noire, celle qui a pendant plusieurs années, séjourné aux Etats-Unis exprimera son dépit sans hésiter. Pour elle, il s’agit d’un gros scandale.  » Nous avons le communiqué​ du Gouvernement et celui de l’Union Africaine. Cela ne s’est jamais passé dans l’histoire des États-Unis de tels commentaires.  C’est tout simplement scandaleux. Mais j’ai également mal pour les très nombreux Américains parmi lesquels on compte des gens qui sont tout à fait décents et qui, certainement, désapprouvent de tels propos.  »

Aminata Touré répondait aux questions de Dakaractu après avoir rencontré le Khalife Général des Mourides et Sokhna Bali Mountakha. Elle s’était auparavant entretenue avec Serigne Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre…

LEAVE A REPLY