GROSSE PERTE POUR LE SÉNÉGAL : Le Khalife Général de Léona Niassène, El Hadji Ibrahima Niass a tiré sa révérence

0
94

Le Sénégal vient une nouvelle fois de connaitre une grosse perte. En effet le Khalife Général de Léona Niassène, El Hadji Ibrahima Niass est rappelé a Dieu ce jeudi vers les coups de 23 heures. Le Saint homme est décédé chez lui à Leona Niassene à Kaolack à l’âge de 85 ans. Il est aussi connu pour ses sujets de Conférence qui sont toujours traités avec soin et mis en rapport avec l’actualité.

El hadji Ibrahima ibn Khalifa Niass est venu au monde le 6 Novembre 1932 à Kaolack. Très jeune, ce fils de Mame Fama Thiam a appris par cœur les 114 sourates du livre saint auprès de son Père qui l’initie très rapidement à la quête de connaissances des ouvrages du savoir conventionnel en Islam.

Après quelques années de formation, il obtint une maitrise parfaite dans la quasi-totalité des sciences surtout en ésotérisme dont il parfait expert reconnu de tous. Son sens des responsabilités avait poussé son Père à lui confié un très lourd fardeau qu’il accomplissait avec un grand plaisir, raconte-t-on dans la cité religieuse.

Fayssal comme nous l’appellent affectueusement la famille à Lénona Niassene a toujours poursuivi  l’héritage de son Père sur le plan de l’enseignement et l’éducation. Il a formé un grand nombre d’intellectuel dans ce pays par le biais notamment son Daara dont ses fils et filles sont les premiers à y être encadré. Sa fille du nom d’Aminata Niass qui a tôt mémorisé le saint coran et qui jusqu’à présent se charge d’écrire la plupart de ses manuscrits arabes en est un exemple qui mérite d’être cité.

C’est durant son Khalifat que la contruction de la grande Mosquée de Léona Niasse  qui vient d’ouvrir ses portes, a été achevée. En effet, initié en février 2009 par sous le Khilafat d’El Hadji Omar Niass, 3e Khalife général de Léona Niassène, c’est El Hadj Ibrahima Niass son sucesseur qui se chargera des travaux de reconstruction de la nouvelle grande mosquée de Leona Niassene.

Le défunt Khalife Général de Léona Niassène, El Hadji Ibrahima Niass était un digne fils de son père Mame Khalifa Niasse. Celui-ci, aussi appelé Khalifa El hadji Mouhamad est un saint homme né le Vendredi 29 juillet deuxiéme jour du ramadan de l’an 1879 du calendrier gregorien correspondant à l’an 1298 de l’hegire à Sélik dans le Nioro du rip (Saloum – Senegal).

C’est lui qui a hérité du Khalifat de son vénéré père El hadji Abdoulaye Niasse, le même Khalifat que son fils El Hadji Ibrahima Niass qui porte le nom de son jeune frère Baye Niasse a dirigé, jusqu’à ce jeudi, jour de son décès.

LEAVE A REPLY