HÔPITAL DE PIKINE: Une fillette de 12 ans meurt à cause du manque de moyens de ses parents

0
86

Aïcha Diallo, une fillette de 12 ans victime d’une hémorragie, a perdu la vie à l’hôpital de Pikine parce que ses parents n’avaient pas 200 mille francs Cfa. En effet selon le journal  ‘Vox Populi »  les médecins de l’hôpital auraient fait preuve de négligence coupable à cause d’une «misérable facture de 200 000 F Cfa à payer avant toute intervention».

Ainsi rapporte le journal, admise vendredi, la petite fille a été laissée à son sort jusqu’au dimanche, tard dans la soirée. Selon sa mère, qui n’avait malheureusement pas la somme réclamée, c’est alors qu’Aïcha souffrait le martyre et que son ventre ne cessait grossir, que les médecins ont décidé de s’occuper d’elle. C’était déjà trop tard. Le mal était déjà fait et la fille finit par succomber à son hémorragie.

Le Directeur de l’hôpital se dédouane

Suite à la mort de la fillette, le directeur à l’hôpital de Pikine a été convoqué au ministère de la Santé pour une séance d’explication. D’ailleurs apprend-on, une réunion de crise s’est tenue mardi matin au sein de la structure sanitaire. En marge de cette réunion, les autorités de cet établissement public de santé de niveau 3 ont donné leur version des faits.

« Notre système d’organisation est que le patient est pris en charge d’abord sur le plan médical. A la fin du séjour, on lui fait une facture. C’est ce qui est arrivé à ce patient.  On ne lui a jamais demandé un sou lorsqu’elle a été admise aux Urgences. La facture est loin d’atteindre les 200.000f Cfa dont on fait allusion », s’est défendu Mohamed Abdallah Guèye , Directeur de l’hôpital de Pikine .

LEAVE A REPLY