ABDOURAHMANE DIOUF, PORTE-PAROLE REWMI: « Le parti doit sortir de son monolithisme »

0
21

Les départs enregistrés dans le parti de Idrissa Seck, “Rewmi”, continuent d’alimenter les débats. Ce mardi, dans L’Observateur, c’est le Porte-parole, en l’occurrence, Dr Abdourahmane Diouf qui s’explique.

«Je considère que la plupart des départs ne relèvent pas de problèmes structurels. De même, nous pouvons espérer un mouvement massif de retours de tous les militants qui ont douté, à un moment, de la viabilité du projet», croit fermement le Responsable “rewmiste”.

Pour lui, le projet du parti Rewmi est viable et patriotique. Une raison de laisser croire à tous que tous ces maux seront, un jour, réglés. Aujourd’hui, «le premier défi de Rewmi, c’est de sortir de son monolithisme et le deuxième est lié à l’organisation et au fonctionnement du parti», dit Abdourahmane Diouf dans les colonnes du journal du Groupe futurs médias.

Néanmoins, le Porte-parole dudit parti appelle «à la tenue d’un Congrès extraordinaire». Ce qui pourrait, certainement, baisser cette température qui ne cesse de monter au sein de Rewmi.

Il a expliqué, aussi, que c’est Idrissa Seck qui est, d’ores et déjà, son candidat à la Présidentielle de 2019.

LEAVE A REPLY