JEUX DE LA FRANCOPHONIE : le ministre de la culture Mbagnick Ndiaye se réjouit de la participation sénégalaise

0
29
Le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, a reçu lundi en audience les artistes médaillés des huitièmes Jeux de la Francophonie, tenus en juillet dernier (21-30) à Abidjan, des joutes sportives et culturelles au cours desquelles les lauréats sénégalais se sont selon illustrés par la qualité de leur participation.
« Je tiens, au nom des plus hautes autorités, en mon nom propre et au nom de tout le département, à vous adresser mes vives félicitations pour cette participation de qualité » a dit Mbagnick Ndiaye au cours d’une audience qu’il a accordée aux artistes sénégalais médaillés de ces Jeux.
Il dit associer à ces félicitations « tous les autres artistes » qui, s’ils n’ont « pas eu de médailles, ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour honorer notre pays ».
Pour Mbagnick Ndiaye, « les efforts déployés en termes de moyens financiers, humains et logistiques par les autorités n’ont pas été complétement vains », compte tenu des médailles ramenées d’Abidjan.
« Je voudrais également confondre dans les félicitations nos amis sportifs, car il s’agissait d’une seule délégation du Sénégal », a souligné le ministre.
Porte-parole du jour des artistes, le peintre Mbaye Babacar Diouf, médaillé d’argent à ces Jeux, a tenu à remercier les autorités pour l’encadrement, le soutien et les conseils dont ont bénéficié les participants sénégalais durant tout leur séjour dans la capitale ivoirienne.
« L’équipe de la direction de la Francophonie nous a beaucoup aidés pour que notre participation soit des meilleures, on aurait souhaité faire mieux », a dit le plasticien.
Daniel Gomes, encadreur de la chanteuse Moona (médaillé d’argent pour la chanson), a lui aussi salué « tous les efforts qui ont été faits pour un meilleur accompagnement des artistes et encadreurs ».
Au nombre des points selon lui de la participation sénégalaise, M. Gomes a évoqué « la cohésion des participants » ainsi que « l’expérience personnelle renforcée ».
Il a recommandé la prise en compte de nouvelles disciplines par le Sénégal, notamment dans le domaine des marionnettes géantes.
Le conseillé culturel du président de la République, Massamba Guèye, s’est pour sa part félicité de « la solidarité constatée dans le groupe, une force du Sénégal durant ces Jeux d’Abidjan ».
Selon le ministre de la Culture et de la Communication, « il nous appartient tous d’œuvrer pour relever le niveau de l’ensemble des disciplines culturelles et de la création, afin que, (…) les distinctions obtenues ne soient pas des premières ».
« Nous allons étudier les voies et moyens pour détecter des jeunes prometteurs et les encadrer sur le long terme », a promis Mbagnick Ndiaye.
Le Sénégal est revenu des Jeux de la Francophonie d’Abidjan avec trois médailles dans les disciplines culturelles.
Mohamed Mbougar Sarr a obtenu une médaille de bronze en littérature, le plasticien Mbaye Babacar Diouf une en argent dans sa catégorie, la même médaille remportée par la chanteuse Moona.
Le Sénégal, avec 27 médailles au total, s’est classé 4e sur les 53 pays ayant pris part aux 8èmes Jeux de la Francophonie d’Abidjan. Il est le 2ème pays africain le plus médaillé après le Maroc.
APS

LEAVE A REPLY