350 pèlerins sénégalais vont visiter les Lieux saints de la chrétienté

0
281

350 pèlerins, en provenance de plusieurs régions du Sénégal, ont reçu les consignes utiles pour effectuer un bon pèlerinage en Terre sainte, Rome et Lourdesau, un voyage religieux prévu du 23 août au 12 septembre.

Les organisateurs du pèlerinage aux Lieux saints de la chrétienté qui sont en pleine préparation, étaient en assemblée générale à la grande salle de la paroisse Saint Pierre des Baobabs.

« Nous avons l’habitude, avant d’engager les pèlerins sur le terrain pour le pèlerinage en Terre sainte, à Rome et Lourdes, de leur donner l’occasion d’avoir accès aux informations », a souligné le président du Comité interdiocésain des pèlerinages catholiques (Cinpec), Mgr Paul Abel Mamba, par ailleurs évêque du diocèse de Ziguinchor.

les candidats au pèlerinage aux Lieux saints de la chrétienté ont reçu des informations concernent la santé, la spiritualité et l’organisation des différents groupes.

A ces informations s’ajoutent des mesures administratives et sécuritaires « parce que nous allons en pèlerinage dans des pays étrangers », a indiqué Mgr Paul Abel Mamba, qui a invité les pèlerins à faire quelques exercices physiques et à respecter les consignes données sur les plans hygiénique, vestimentaire et spirituel.

Les 350 pèlerins seront répartis dans sept (7) groupes de 50. Le coordonnateur du pèlerinage, Emmanuel Diédhiou, compte sur chaque pèlerin pour que l’édition 2016 soit une réussite à tout point de vue.

Comme chaque année, les futurs pèlerins commencent leur périple religieux par la Terre sainte. Sur place, ils vont se remémorer les écritures saintes, mais aussi marcher sur les pas du Christ entre Nazareth, Bethléem et Jérusalem.

« Nous allons fouler les sites où Jésus est passé, a enseigné et a fait des miracles », a expliqué Mgr Mamba. Des églises ou basiliques sont édifiés sur ces sites. Les messes sont dites dans ces temples qui font référence au passage de Jésus-Christ et les textes sont lus au grand bonheur des pèlerins.

Après la Terre sainte, les pèlerins vont se rendre à Rome, siège de l’Eglise catholique. «Nous allons, dans la dimension de l’Eglise universelle, entrer en communion avec les pèlerins des différents pays du monde. Nous serons reçus en audience par le Pape en cette année de la miséricorde », a souligné le prélat de Ziguinchor.

A Rome, les pèlerins sénégalais auront la chance de franchir les portes saintes. C’est ce qui a d’ailleurs motivé le choix du thème « pèlerins de la Miséricorde » en lien avec le jubilé de l’année de la Miséricorde. Après Rome, ils seront convoyés à Lourdes où ils effectueront essentiellement un pèlerinage marial.

« Dans cette partie de la France, les pèlerins visiteront la grotte où Marie est apparue à la Sainte Bernadette. Nous aurons aussi des processions du Saint-Sacrement », a-t-il expliqué.

Cette année encore, les pèlerins sénégalais auront le privilège de participer, avec leurs coreligionnaires d’autres pays, à la messe internationale qui va clôturer le pèlerinage 2016.

L’Etat du Sénégal a donné une subvention de 368 millions de FCfa. L’argent a permis de subventionner des billets d’avion et de prendre en charge l’encadrement des pèlerins.

 

LEAVE A REPLY